Publicités

A la recherche du bonheur…

Publié par Shoomeatove le

A la recherche du bonheur

Est-ce que je suis heureuse ? C’est la question que je me suis posée le plus durant ces derniers mois. Pour dire vrai, je suis dans une quête du bonheur depuis un moment déjà. Je sens cette question traverser votre esprit en lisant cette affirmation : Pourquoi maintenant ?  Mais la réponse est si simple que vous risquez d’être déçus.

-Alors pourquoi maintenant ?

-C’est juste qu’il y a quelque temps, j’ai découvert le vrai sens du mot bonheur.

Pendant longtemps, j’ai cru qu’être heureux se résumait à ne plus avoir aucun souci dans la vie. J’ai cru que c’était le fait de  posséder tout ce que l’on peut souhaiter au moment qu’on le veut. De faire les choses dont on aurait envie sans aucune contrainte de quelle que soit la nature.

Alors, il fallait travailler dur, très dur et le bonheur n’était pas si près en fin de compte. Il y a toujours un petit hic qui vient perturber notre plan. Ce qui explique pourquoi dans mon cas, la recherche du bonheur était primordiale. Et au cours de cette quête, j’ai compris que j’étais totalement dans le faux.

Le bonheur était loin de tout ce que j’avais imaginé en réalité.

a la recherche du bonheur

C’est la première leçon que j’ai apprise : Chacun a une vision personnelle du bonheur. Il existe autant de facette du bonheur qu’il y a autant de vivants sur terre. Donc, le bonheur en soit n’est pas figé, il évolue selon pleins de paramètres différents. La liste est infinie.

Cet état de pleine satisfaction, de béatitude, de félicité, de joie, le fait de se sentir pleinement bien n’est perceptible que pour ceux et celles qui savent le saisir au bond. Parce que le bonheur ressemble à un nuage. Ça passe au dessus de nos têtes, reste assez longtemps selon le temps qu’il fait, le lieu où on est, mais est ce que nous sommes assez clairvoyants pour le sentir et nous en imprégner avant qu’il ne disparaisse ? C’est la deuxième leçon que j’ai apprise, il faut profiter du bonheur quand il est présent. Ça ne dure pas toujours. C’est un état qui sait céder sa place à d’autres ressentis.

Le bonheur éternel est un choix !

a la recherche du bonheur

Et pourtant, je connais des gens qui semblent tout le temps être dans les nuages. Le bonheur est un état permanent chez eux. Je sais que vous aussi, vous connaissez des gens ainsi. Mais comment font-ils pour être tout le temps en joie ? Encore une fois, vous risquez d’être très déçus de la réponse. Aucune formule magique, aucun rituel  de vaudou ou même une prière divine à réciter.

-Mais alors, c’est quoi leur secret ?

-Ils ont simplement fait le choix d’être tout le temps heureux.

C’est pas que les bonnes choses ne frappent qu’à leurs portes, cependant, ces gens ont compris et ont choisi le bonheur comme état d’esprit  dominant devant les autres ressentis. Ils savent aussi recevoir des mauvaises nouvelles, ils font aussi des expériences terribles, les erreurs font aussi partie de leur vie, mais le bonheur y est toujours au dessus tout.

Donner la priorité au bonheur est un choix. Pas simple à faire, je préfère vous le dire. Parce que je suis moi-même dans ce processus, je veux que le bonheur s’installe dans ma vie ! « Le bonheur est en moi en permanence ! » ma plus belle affirmation, mon plus beau combat ! 

Alors, pour y arriver, il faut une technique. J’ai trouvé la mienne, mais chacun peut avoir sa propre démarche.  A vous  de définir quelle routine vous conduit au bonheur. Je partage avec vous la mienne, j’espère faire naître l’inspiration en vous.  D’ailleurs, s’il y en a parmi elles que vous pratiquez, ou n’importe quelles autres, n’hésitez pas à partager avec moi dans les commentaires.

Pour ma part :

  • Je m’accroche à mes buts

C’est important pour moi d’avoir un projet sur lequel je travaille. Atteindre mes buts est un moment privilégié pour moi.

  •  Je fais attention aux détails

J’aime observer le monde dans lequel je vis. Je trouve toujours mon bonheur dans les éléments autour de moi.

  • Je garde une conscience propre

Je vieille toujours à être bienveillante envers les autres, je fais de mon mieux pour respecter mes obligations et promesses.

  • Je reste en totale cohérence dans mes actions et paroles

Je ne m’invente pas une vie ou une personnalité différente de qui je suis vraiment. Je défends et supporte les causes dans lesquelles je crois véritablement. Cela m’aide à ne pas me sentir stressée par rapport à la vérité.

  • Je vis dans le présent

Toujours être dans le moment présent. L a base même du bonheur.

  • Je m’autorise d’autres ressentis

La peur, le doute, la tristesse, la colère…sont des sentiments que j’accepte de ressentir quand c’est le moment. Je passe beaucoup plus vite à autre chose en acceptant et en comprenant ce que je vis dans ces moments là.

  • J’accepte mes échecs et mes erreurs

En aucun cas ils ne me définissent, mais ils font partie de mon écosystème de réussite. J’apprends grâce à eux, je sais comment éviter les mêmes à l’avenir.

  • Je refuse la comparaison

Chacun de nous est unique. Je peux choisir de m’inspirer de la vie d’une autre personne, ses réalisations peuvent me motiver, mais la comparaison est malsaine et conduit directement du coté obscur.

  • J’apprends au jour le jour

Je n’arrête jamais. Littéralement.

  1. Je pratique la gratitude

Mes plus belles prières sont celles que j’envoie en reconnaissance. Je tiens aussi un journal de gratitude, qui m’aide à me rappeler au jour le jour pourquoi je devrais être reconnaissante.

En fin de compte, le bonheur est un état d’esprit à adopter. C’est une routine de vie.

Je ne suis pas celle qui vous dira que  l’argent ne fait pas le bonheur ! Mais je suis certaine qu’aucun montant ne peut acheter du bonheur. L’argent est puissant et ouvre beaucoup de portes. On doit en gagner pour vivre. Mais quelque soit la somme possédée, le bonheur est accessible.

Nous comparons le confort souvent au bonheur. J’ai déjà été très malheureuse dans une chambre d’hôtel hyper chic, meublé comme un palace, avec service de chambre et jacuzzi dans un pays étranger. Mon amoureux me manquait et on s’était disputé juste avant mon départ. Au milieu de tout ce luxe et au cours d’un voyage, je réfléchissais tristounette à l’avenir de mon couple. C’était il y a longtemps. Aujourd’hui, j’aurais agi de manière différente. Je serais peut-être toujours contrariée de partir seule, mais j’aurais choisie de me détendre devant un bon film dans mon jacuzzi. De profiter du moment présent quoi !

Noyer son chagrin dans le bonheur !

a la recherche du bonheur

Cette pensée de Jean Jacques Rousseau résume tout ce que j’ai  envie de dire, « C’est en vain qu’on cherche au loin le bonheur quand on oublie de le cultiver soi-même ».  On a ce pouvoir ! Le pouvoir de choisir quels chemins on va prendre, de surmonter les maux même les plus douloureux, de choisir le sourire même au milieu du désespoir. Le négatif ne peut pas contrôler notre vie, à nous d’attirer le positif et ses bienfaits. On a ce pouvoir. On a le droit d’être triste, désolé, fâché, blessé, de ressentir de la solitude ou de l’angoisse, mais pourquoi laisser ces mauvais sentiments régenter le cours de notre vie quand on a le choix ?

Le piège est dans l’excès !

Photo unsplash

Épicure, tout Épicure qu’il était disait que : « le bonheur ne se trouve en aucun cas dans l’excès ! ». Quand on arrive à connaitre ses propres limites, on se protège de la douleur et des souffrances que peuvent générer les excès. Choisir le bonheur à tout moment n’est pas une apologie de la fainéantise. Ce n’est en aucun cas choisir de fuir ses soucis. Noyer son chagrin dans le bonheur n’est pas une invitation au bar du coin pour la beuverie du siècle. 

Vous l’aurez compris, ici, je parle de la volonté de se relever et d’avancer malgré les obstacles. Il s’agit de faire violence sur soi pour percevoir le bien en chaque situation et de l’accueillir comme état dominant.

Tout simplement, trouver du bonheur dans chaque instant et de le partager.

Sources images: Unsplash

Publicités

Shoomeatove

Meem Shoomeatove a une formation en Journalisme/Communication-Marketing/Management. Une passionnée de photographie et d'infographie, elle s’intéresse aussi à l'écriture. Ex Animatrice de l' émission radiophonique ''Le Coach Magazine'' sur RFM 104.9/ www.rfmhaiti.com , elle est aussi organisatrice d'évènements socio-culturels. Depuis août 2017, elle endosse un nouveau rôle dans sa vie: maman d'une petite fille! Elle la surnomme '' Boule de joie''. Bienvenue dans son univers entier!

0 commentaire

Laisser un commentaire

Select your currency
USD Dollar américain
%d blogueurs aiment cette page :